Avertir le modérateur

08/02/2010

Continue without flu

J'ai perdu mes mères. Une bonne dizaine. Comme ça, d'un coup. Pouf !

MH-Bon comme tu dois t'en douter, tu ne seras pas renouvellée.
Mje me tortille sur ma chaise.- Ouais je le savais.
MH-Mais bon si jamais on a besoin de gens on rappellera les filles.
M-Mouais, je vais pas compter là dessus.

Et même que parmi mes mères yavait un mec. Voire plusieurs en fait. 
Merde.
Mais c'est qu'ils me manquent tous. Il est 5H15, ils bossent depuis quinze minutes et j'arrive pas à me dire que je ne les reverrai pas, pas tout de suite. Comme Fatima disait "on se reverra sans doute, mais c'est dur. Dur de repartir de zéro, de faire la connaissance de nouvelles personnes. De refaire confiance".

Comme dans une relation amoureuse, j'ai l'impression d'avancer à tâtons, que je n'arriverai pas à trouver de personnes comme elles. Que leurs rires et leurs histoires à elles m'ont baigné pendant des mois et que je me retrouve toute nue, fragile presque ridicule. Ridicule d'écrire ça ici, que finalement je fais du beau cinéma. Mais comme dans une relation amoureuse, je ne me suis pas cachée pendant ces 6 mois, j'ai toujours été telle que je suis, mordante quand il le faut et joyeuse quasiment tout le temps. Retourner à la vie que je me suis forgée, pleine de pudeur et de retenue me met mal à l'aise. Il y a du boulot pour devenir celle qu'on a toujours été, et elles m'ont donnée envie d'y arriver.

Une relation amoureuse terminée par une rupture en bonne et due forme, que j'irais signer dans la semaine et que les autres appellent "solde de tout compte".

A toutes mes mères, je leur dis merci et je leur rendrais ce qu'elles m'ont apporté : les zygomatiques figés et l'envie d'en découdre coûte que coûte.

03/04/2009

Dormez il le veulent !

Bien. Retour à la case départ mes gens.

Avoir travaillé trois mois gratuitement en Action Préparatoire au Recrutement (APR) n'a pas payé. Au bout d'un mois et demi de CDI, je me suis fait lourder. Remarquez, je m'y attendais. Mais ça fout les boules. Un peu. Ca foutera les boules aux prud'hommes aussi.

Le pire dans l'histoire, finalement, c'est sans doute que mon ex-entreprise sera dédommagée par l'Etat. Alors que ça ne devrait pas être le cas. J'aurais finalement coûté...laissez moi calculer... ah oui 1000euros. A tout casser. 1000 euros dépensé par mon entreprise pour 4 mois et demi de travail. Les contrats précaires c'est le Lidl du salarié.

Et pendant ce temps là, on file de l'argent aux entreprises pour les contrats d'apprentissage qui durent bien souvent deux ans, sans garantie d'être embauché après. Et on va nous faire croire qu'il faut 2 ans pour devenir vendeur, ou boulanger, ou...bref.

Je ne veux pas prophétiser, mais la génération qui est en train de grandir vers la vie professionnelle en aura du ressentiment. Nous n'espérons même plus de travailler là où l'on voudrait. Nous ne choisirons plus. Nous devrons travailler. Parce qu'il le faudra. Point.

 

Ah oui, et j'oubliais, j'ai un peu laissé tomber le Mauroy. Non pas que ce n'est pas intéressant. Loin de là. Mais finalement, je reprends le flambeau généalogique en m'occupant personnellement d'un combat familial. Je vais donc bosser sur Albert Denvers.
La plupart d'entre vous n'ont jamais entendu parlé du bonhomme. Un socialiste du littoral Dunkerquois qui a tenu la mairie de Gravelines pendant 18 années et rayonné sur tout le bassin maritime. Pour le moment, je glane. Il est décéde en 2006, alors vous me direz que c'est un peu lâche de faire ça sans lui. Un peu. Sans doute.
Mais son image de socialiste parfait a bien besoin d'être écornée par certaines vérités que je garde depuis...ma terminale !

Dur de se remettre en piste après une nouvelle gamelle. Rien ne fait envie, mais il faut se bouger le train. Faut bien bouffer comme disent les grands.  Et tout accepter ? Tout encaisser ? Et se résigner ?

15/10/2008

Lifting

En voilà une bannière qu'elle est belle.

Merci donc à mon frérot ! Rémi. Voici son site où les photos sont bien plus que belles !

Et pour ceux qui veulent savoir où j'en suis, je bosse dès lundi dans un dispositif social qui me permet de me faire exploiter pendant 3 mois tout en "développant" mes capacités afin d'être apte à intégrer l'entreprise l'année prochaine. Croisons les doigts camarade. Et laissons le poing fermé aux vestiaires (un peu faut pas déconner).

17:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nouveau, beau, blog, stage, contrat, rémi, david

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu