Avertir le modérateur

06/02/2009

Exercice de style ?

"Lille s'est bonifiée avec Mauroy"

En entendant à la volée cette phrase d'une cinquantenaire sèche, dans les rues de la capitale nordiste, je me suis dit "Ah bon ?". "Vraiment ?". Finalement, ça vaut bien une recherche. Après tout, arrivée en 2003 sur Lille, je ne connais que la Martine. Et du Pierre, je ne connais que la silhouette bonhomme et respectée du socialiste influent. Alors, c'est vrai ? Pierre a-t-il bonifié Lille ?

Je me lance dans un exercice journalistique qui n'ira peut-être pas loin, ou pas. Qui sait.

Si l'envie vous prend de me donner des pistes de recherche. Ou de me dire que je fais fausse route, allez-y.


Première étape du boulot de journalisme (classique) : se documenter (paraît que ça permet de ne pas arriver comme un cheveu sur la soupe. Mais la technique "je ne connais rien, racontez moi" est aussi efficace, et j'aime bien l'utiliser).

Direction médiathèque de Roubaix. Premier cru de bouquin :

  • L' homme qui a changé la ville : 30 ans sous le beffroi (par Le Flécher , Guy/Ravet-Anceau 2002),
  • Lettre ouverte à Pierre Mauroy (par Diligent , André [s.n.] 1995)
  • La Métropole rassemblée : 1968-1998, Lille Métropole (par Communauté urbaine de Lille Fayard 1998)


Je n'ai lu que le deuxième pour le moment. Fort intéressant. Les deux autres sont clairement pro-mauroy, ou du moins, présentent son influence comme bénéfique et semblent présenter Lille comme une ville rayonnante...


La lettre ouverte de l'ancien maire de Roubaix est forte instructive. Surtout pour ceux qui n'ont pas connu l'avant métro. Lire un aussi petit bouquin amène beaucoup de questions : Lille est-elle une grosse tête avec un petit corps ? Roubaix et Tourcoing ne ramassent-ils que les miettes de la Métropole ? Mauroy est-il le gardien du Ps sur Lille, et a-t-il utilisé ce statut pour faire rayonner Lille tout en étouffant les environs ? Ces questions réthoriques ont des réponses, apportées par La lettre ouverte. Réponses qu'il faut maintenant vérifier.

20/07/2008

Au chomdu?

Je suis en vacances. Enfin... Si l'on veut. En fait je ne suis pas payée, je ne travaille pas. Je n'ai pas de contrat.

Comment on appelle ça déjà ? Chômage. Ah oui je me disais aussi...

Le journalisme précaire c'est ça : on attend que ça veuille bien venir en enquêtant sur des choses à droite à gauche en espérant que ça porte ses fruis plus tard. J'ai 23 ans, forcément je m'accomode facilement de cette situation. Je suis encore étudiante dans ma tête alors acheter un paquet de pâtes "prix numéro 1" je n'y vois pas de souci. Mais celui qui vit la même situation que moi et qui a, ne serait-ce que 5 ans de plus que moi, il doit avoir les glandes. Pas de thunes. Alors qu'on est en juillet et que les contrats d'août ne sont pas là non plus.

Alors on psychote un peu, et si la boîte avait lu ce blog, et si mes derniers passages à Cambrai et Béthune n'avaient pas été bien perçus ? Et si j'étais mal notée ? Et si à l'Huma il ne voulait plus m'appeller ? Et si dans les deux autres piges que j'ai, ils ne pouvaient plus m'engager ? 

Et pendant qu'on paranoïaque sur le bord de son lit, on avance pas trop. Entre Assedic qui demande des justificatifs alors qu'on ne perçoit rien de chez eux, et voiture over-gloutonne à remplir, j'ai déjà vu des vacances plus joyeuses.

Mais dans l'ensemble, ça roule. Je vois venir sur...deux mois. D'ici là, priez le pépère Rouletabille, sinon je suis sur la paille.

Allez pis dédicace à tous mes voisins nordistes qui ne doivent pas non plus se sentir en vacances sous ce ciel plus que pourri !

29/07/2007

No comment...?

"On est là pour faire de l'information prémachée. On s'en fout d'apprendre aux gens la différence entre géoportail et google earth. Les gens nous achetent 1 euro pour cette information pratique. Tu dois sortir des trucs marrants, genre là ce site avec les hôtels. Ou ce truc sur le tourisme. C'est ça notre boulot donner du prémaché au gens, on nous achete pour ça"...

 

...que dire de plus, ou pleurer peut-être....?

Remarquez mon master de communication à Lille3 ça va être du gateau avec ça en tête !

 

medium_photo_crs_moi_007.3.jpgPs : Bah oui c'est moi...instant de gloire pendant le CPE.. C

e qui est intéressant à y voir, c'est que la journaliste cherchait une militante (modérée) dans la crise. Elle me connaissait à travers son ancien engagement dans le même journal étudiant que moi. Ca ne montre pas vraiment que les sources sont proches des journalistes mais plus que ces derniers ont du mal à s'extirper de leur cercle social.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu