Avertir le modérateur

09/06/2009

Du fin fond de la cambrousse

Les paysans, agriculteurs, fermiers ou que sais-je encore, peuplent mes instants. Du moins pour encore quelques jours. Voire semaine si la fraise est clémente.

Je cueille des fraises. Récession, crise, chômage, Nicolas, tout cela m'a obligé (sauf le dernier soyons sérieux) à trouver un boulot d'appoint. Donc acte, je ceuille des fraises. Hoopi. Ou pas.

M'enfin, ça me permet de connaître l'ailleurs. Pas la France d'en bas (c'est quoi ça d'abord), mais plutôt la France de là-bas. Vous savez, la campagne. Le vert. La non-pollution. Les veaux, vaches, cochons et tout ça.

Intéressant. Sociologiquement, comme dirait ma Hélène, on en apprend des choses. Mais attention, cette étude ne porte que sur la case "agriculteur de petite exploitation célibataire à 32 ans et aidé de ses parents qui cultive des fraises". Oui, je sais ça restreint l'angle de l'étude mais je préfère être claire.

Donc, j'ai appris que les agriculteurs, selon Monsieur fraises, sont les gros exploitants, pollueurs, qui répandent tout et s'importe quoi sur les champs. Lui, se considère plutôt comme un petit producteur de fraises, qui aimerait passer totally bio (il l'est partiel pour le moment) mais ce sans faire payer plus ses clients. Nous avons donc en face, le rêve de n'importe quel écolo. (Félicitons d'ailleurs au passage nos verts nationaux, bah oui ça fait plaisir. Du moins pour le symbole. J'ai voté écolo mais je conduit ma caisse sans vergogne. Ou avec juste la culpabilité nécessaire...mais bon...)

Les paysans de la campagne flamande sont fétichistes de leur pelouse. ils l'adorent. Selon ma sociologue préférée, c'est un signe de richesse extérieure. Et de fierté. Genre, ouahouuuuh t'as vu la pelouse du voisin, elle est bien tondue, alors que moi... Elle est beaucoup trop haute.

Je comprends difficilement cet aspect des choses. Aimer son herbe. Ok. Mais vouloir à tout prix qu'elle soit toute petite alors qu'on y est jamais. et qu'il pleut tout le temps... Boarf.

L'agriculteur déteste la consommation. Déteste le client. Surtout le client infidèle, ingrat et exigeant. En fait, l'agriculteur a un train de retard (sauf l'Eurostar qui passe en trombe à côté du champ), ceux qui ne savent pas ce que c'est que se casser les genoux dans la terre et la paille et sortir par 8° pour aller enfoncer des plants de fraises dans la terre humide, ne pourront jamais comprendre que derrière le légume, ou le fruit, il y a souvent plusieurs mois de préparation, de désherbage.

Qu'après tout, ce qu'on trouve sur les étals, c'est joli, c'est beau, c'est super bon, mais y a un mec avec des bottes derrière.

25/05/2009

Coupat est le roi (on Wampas Theme)

Je suis une proche (des idées) de Julien Coupat

 

12/05/2009

Ahhhhhhh.....

Enfin une bonne nouvelle dans ce monde de crise, je vais pouvoir racheter Charlie Hebdo.

Val quitte Charlie

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu