Avertir le modérateur

27/08/2008

Ame armée

Comment se défouler efficacement ?

Recette de ce soir : INA-ICH

Prenez une jolie fille au minois de l'extrême est et une voix sacrément étrange, une bonne dose de rock et de haine.

Et pis voilà ! La plupart de ses titres sont bons et on croirait pas que tout ça sorte d'elle. Mais je vous le conseille, surtout "Ame armée" (dans le contexte actuel ça fait sourire) et "libre comme l'eau", et "crache" bon en fait tout...

Et côté boulot, quand on vous parle d'Agessa, ça risque de ne pas vous parler. Mais comprenez que mon boulot de journaliste passe sous le coup de celui d'auteur. On est donc payé en droit d'auteur. Pas de charges sociales pour l'employeur. Je pensais m'en sortir pas trop mal avec pourtant des feuillets rémunérés à 44 euros bruts (le prix moyen et conseillé par le syndic' des journalistes est de 54 euros bruts). Surprise !  C'est moi qui doit payer les charges sociales. 20 à 25% de ce que j'ai gagné selon le comptable de la boîte.

Nan mais c'est pas un peu du foutage de gueule ça ? Genre déjà je gagne des peaux de bananes mais en plus je dois couper un morceau pour que l'entreprise ne le fasse pas lui-même.

Mais comme disent les Agessa, je suis journaliste, donc la pratique est plus qu'illégale. Interdit de payer des journalistes en droits d'auteur. Deux solutions : la dénonciation anonyme, ou le fermage de tronche.

Pour le moment je choisis la deuxième solution en espérant que mes sous-entendus salariaux soient entendus par la boîte de com'.

Aïe Aïe les gars, y a du chemin pour que je puisse bosser normalement.

12/08/2008

Que du superficiel

Comme le dit le titre, rien de constructif cette fois-ci. Encore vous me direz. Vacances-chômage de merde. J'irais presque accepter un boulot de web rédacteur commercial....dude, that sucks.

 

http://rockmusic.20minutes-blogs.fr/archive/2008/08/10/la...

 

Du fifille pas si pourri, enfin je trouve. Je roule au "girl power" sans plomb. Avec juste du Noir Désir dans ma caisse. Et le reste, que du fille pur sucre. Du Pussycat dolls en passant par du Kylie Minogue... Va falloir me piquer à la testotérone pour revenir de là....

01/08/2008

Let's dance to joy

Que vivent tous les British droits dans leurs converses!

Depuis plus d'un an, après la mort des Libertines et l'entrée de Pete en clinique du grand n'importe quoi, les anglais pondent du rock et des groupes qui vont avec. Même si beaucoup de bands restent quelques mois en haut de l'affiche, font danser les masses de semi-ados dans mon genre et repartent outre manche, il y a de quoi être épaté.

Mon coup de coeur revient aux Wombats (de leur vrais noms "The Wombats" mais ils ont le "the" facile les brits). Un groupe de Liverpool. J'ai donc décidé avec moi même de faire le voyage, un jour, jusque ce pays d'où germe bien des fans de grattes. 

The Wombats ne surpasse pas forcément les autres groupes du moment selon moi. Mais quand commence Let's dance to Joy division ou Moving to New York, j'ai la tête qui ne reste pas en place et les pieds qui attrapent la même maladie.

Un vrai remède à la morosité ambiante.

Clic there fellows, pals and everything you want !

http://www.deezer.com/#music/result/all/wombats

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu