Avertir le modérateur

17/02/2009

(in)Subordination

(les prénoms sont remplacés par les titres des protagonistes)

Patron-" Collègue, Julie, vous pouvez venir ? Asseyez-vous. Je suis étonné. Alors, qu'est ce que j'ai appris ? Le comptable est venu nous voir, en nous disant que vous réclamiez une prime transport. Donc...
Moi- Mais...
Patron- Ne me coupe pas quand je parle. Donc, vous avez réclamé directement au Comptable sans passer par votre Chef de service. Je suis déçu, on fait des tas de choses pour vous. Regardez le séminaire...Des tas de choses. Et vous, vous réclamez.
Mon collègue- On en a parlé au chef de service et puis on s'est dit que le plus qualifié pour la question c'était le comptable. Et ce n'était pas pour réclamer mais...
Patron- Il y a une hiérarchie, vous le savez. Vous en parlez à votre responsable qui va voir le comptable. Qui ensuite, viens nous en parler.
Moi- Le chef de service ne prend pas les transports publics, on s'est dit qu'on devait poser la question au comptable.
Patron- Je peux d'ores et déjà vous dire que vous n'êtes pas invités pour le séminaire de l'année prochaine.
(me fixe) Et tu es culottée de faire des remarques comme ça alors que tu es en période d'essai. Tout à l'heure déjà, et maintenant ça. Je n'accepterai plus aucune remarque de ta part. Plus aucune. On est d'accord.
Collègue et Moi-.....
Patron-Plus aucune
Collègue et Moi-....
Patron-Bien."

Nb : la prime de transport est OBLIGATOIRE depuis le 1er janvier.

Commentaires

Un petit courrier anonyme à l'inspection du travail... Si ta boîte ne verse pas les primes obligatoires, je te prie de croire qu'elle paiera cher ces irrégularités.

Écrit par : RedBill | 18/02/2009

Bien sûr...Surtout quand on sait que l'amende se monte à plus de 300 à 700 euros par fiche de paye. Mais dans ma position actuelle, l'anonymat de la lettre ne le restera pas trop longtemps. Mais ce n'est pas l'envie qui manque.

Écrit par : Julie | 18/02/2009

bonjour, je te rapelle que dans ton entreprise il exsite des syndicats et peut-etre que la solution passera par la

Écrit par : crevettes | 19/02/2009

Les syndicats sont partout. Partout ? Non ! Car les entreprises peuplées d'irréductibles patrons résistent encore et toujours à l'envahisseur social.
Plus sérieusement et en laissant tomber la comparaison Astérixienne, de nombreuses PME et TPE laissent les droits du travail dans le caniveau. Il n'y a quasiment pas de syndicats dans ces boîtes. Pas assez de personnes (ni de conscience...ou d'envie) pour se révolter et, comme vous l'avez lu, l'entreprise verrouille le dialogue "social".
Pas de syndicat dans ma boîte ? Ne vous inquiétez pas, ça ne va pas durer.

Écrit par : Julie | 20/02/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu