Avertir le modérateur

18/06/2008

Foutu métier

Juste avant de commencer mon laïus que je rend plus quotidien, une petit phrase de notre (malheureusement) omni président, lue ce midi (en accompagnement d'un bon sandwich jambon emmental sur le bord de mon bureau) dans le Canard Enchainé, mon petit plaisir hebdomadaire.

"On ne doit pas laisser mourir les gens comme des bêtes!... D'ailleurs les bêtes sont des êtres humains".

Bref, aujourd'hui je me porte volontaire pour un sujet que le chef de rédac' qualifie de "social". (bizarrement quand il dit social, il penche la tête, un peu comme s'il pensait l'expression péjorative "cas social") Une mère de famille doit manifester cet après midi devant les maisons du N*** un constructeur de bicoques du coin.

Pendant que je me délecte de mon journal (et accessoirement de mon sandwich...) la sonnerie de l'agence retentit. Je prends l'appel (je suis toute seule dans la maison). Et là c'est ma petite dame qui m'explique que miraculeusement, les promoteurs sont enfin venus déposer (et non monter, nuance) la charpente.

En fait, cette petit madame attend la livraison de sa maison depuis le 18 mars. On est le....18 juin. De requête en requête de semaine en semaine, elle n'avait rien vu venir. Telle Soeur Anne (attention culture gé...! J'vous expliquerai plus tard pourquoi je dis ça), avec ses quatre enfants dans les bras (dont un bébé que j'entendais gazouiller au bout du fil) elle serait venue protester devant l'agence. Mais voilà, elle ne viendra pas. Alors je ne ferais pas de papier. Que voulez-vous. Ca ne colle pas. Pas d'actu, pas d'papier. Et donc personne qui entend parler de ça, personne qui, dans la même panade, pourrait monter une asso de protestation avec elle.

"Justice n'est plus faite, qu'elle me dit, on aura beau embaucher des avocats, payer des assurances dommage ouvrage, ça ne sert à rien, je dépense 800 euros dans ma maison tous les mois sans y vivre et heureusement que je possède ma maison actuelle sinon qu'est ce que je ferais ? Je n'ose même pas penser à ceux qui payent deux loyers dans les même conditions. C'est honteux de les laisser faire. On est les victimes et on doit se taire, on a pas le choix"

 Et cet après midi je dois faire un papier d'annonce sur la miss artois-hainaut...

Comme quoi, le glamour est soluble dans le social. J'adore ce boulot....... une fois sur deux!

Commentaires

bravo et merci pour les compliments

Écrit par : chimulus | 18/06/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu